Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 18:00

Le constat est certes macabre mais bien réel : rien de tel qu’un décès pour amplifier une légende. Or le fond de vérité des légendes est toujours plus mitigé que leur patine mythique.

 

Double illustration ce mois-ci avec une nécrologique concomitance, et non des moindres, pour deux grands noms au succès planétaire : Steve Jobs et Göksin Sipahioglu, respectivement fondateurs d’Apple et de l’agence de photojournalisme Sipa Press, se sont tous deux éteints le cinq octobre dernier.

 

Courbe de succès déclinante et âge avancé aidant pour l’un (Sipahioglu avait 84 ans et depuis qu’il a vendu Sipa Press en 2003, l’agence n’a plus le prestige de ses années les plus folles), on a davantage entendu parler de Jobs, plus précocement décédé à 56 ans, au moment où Apple semble à son apogée.

  Steve jobs

 Steve Jobs présentant l'i-pad 

 

Coïncidence nécrologique surprenante, pour les personnalités tout sauf banale de ces fondateurs zélés et exubérants de charisme chacun en leur domaine. Animés d’un feu hors du commun pour sortir des sentiers battus, ils étaient tous les deux connus pour s’acharner là où personne d’autre n’allait, avec une audace effarante, et récoltant un succès tel qu’on en a fait des légendes.

 

Evidemment, ce qu’on entend moins lors des oraisons funèbres, c’est le revers de ces réussites spectaculaires.

 

Dans le domaine du photoreportage, l’obsession du scoop à tout prix de Sipahioglu avec Sipa Press, a sans doute poussé à la surenchère de l’image et son exploitation outrancière, loin du simple témoignage que la discipline visait par nature.

 

Sipahioglu devant l'une de ses plus célèbres photo (mai 6

Sipahioglu devant l'une de ses plus célèbres photos de mai 68

 

Il est d’ailleurs significatif que Sygma et Gamma, les autres plus grandes agences de photoreportage parisiennes, à l’aura mondiale et créées à la même époque que Magnum qui survit encore, ont toutes été rachetées depuis lors par les multinationales vampirisantes.

 

Sipa avait été la dernière à résister au rachat, et encore l’agence avait-elle dû pour ce faire, frayer avec la télé-réalité, et investir le champ beaucoup moins glorieux des people.

 

Le côté un peu voyou pour attraper le scoop, collectionneur de femmes, et peu regardant pour respecter les règles françaises du droit du travail envers ses salariés, étaient aussi les autres traits marquants de l’oriental Sipahioglu, par ailleurs très apprécié dans la profession pour son culot. Le prix du succès ?

 

john-lennon-yoko-ono-01

Yoko et John Lennon à Paris, immortalisés par Sipahioglu 

 

Quant à Steve Jobs, sa ténacité était intarissable, voire outrancière au point de le faire virer de sa propre boîte en 1985 par le commercial qu’il avait lui-même débauché de Coca-Cola, pour cause d’entente devenue incompatible au sein du groupe.

 

Apple est aussi un empire qui s’organise fondamentalement sur l’enfermement du client : les produits de la marque sont les seuls compatibles avec les logiciels et autres applications gadget de la série des i (i-pod, i-tunes, i-phone, i-pad).

 

Le nouvel album de Björk utilise déjà cette tendance à l’avant-gardisme et prévoit une nouvelle manière de découvrir la musique de l’extra-terrestre chanteuse islandaise, avec l’application pour i-phone et i-pad de Biophilia

 

Biophilia Björk

 

Mais si Jobs a contribué à rendre possible la présence d’un ordinateur personnalisé chez tout un chacun, c’est donc aussi en recherchant sciemment cet enfermement des utilisateurs.

Le succès sourirait-il à ceux qui sont toujours dans le too much ?

 

Hommage Commercial FNAC

Hommage marketing de la FNAC au lendemain du décès de Jobs

Partager cet article

Repost 0
Jilda Hacikoglu - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ConnexionsS
  • ConnexionsS
  • : Journalisme personnel : informations, histoires et idées. La page "Arménie - FA " regroupe une sélection d'articles déjà publiés (magazine France-Arménie).
  • Contact

Profil

  • Hacikoglu
  • Journaliste contribuant au magazine France-Arménie depuis 2003, et auteur de ce blog créé en septembre 2010. Sur Twitter @HacikJilda
  • Journaliste contribuant au magazine France-Arménie depuis 2003, et auteur de ce blog créé en septembre 2010. Sur Twitter @HacikJilda

Recherche

Archives