Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 22:04

On n’en est pas toujours conscient, mais le jardin du Luxembourg abrite aussi le Sénat, deuxième assemblée constitutive du Parlement, où passe obligatoirement toute loi française avant d’être définitivement adoptée, promulguée, et entrer en application.

Protestons...

 

 

En admirant les photos d’art exposées sur les grilles du jardin, ou en parcourant les célèbres  allées de ce paisible coin de verdure parisien, les flâneurs du jardin du Luxembourg ont aujourd’hui entendu les échos d’un rassemblement de protestation devant le Sénat (à vue de nez de 1500 à 2000 personnes).

 

 

 

Aznavour-copie-1.JPG

 

 

En s’approchant de là on pouvait y voir le député et ex-ministre de la relance Patrick Devedjian, s’éloignant en courant sous les quelques gouttes de pluie qui commençaient, Charles Aznavour en grosses lunettes noires poursuivi par les assiduités polies des photographes avant de rentrer dans une grosse voiture noire, entendre les discours d’André Santini, un autre député, ou des avocats Serge et Arnaud Klarsfeld, entre autres responsables politiques ou associatifs défilant à la tribune installée là pour expliquer les raisons de cette mobilisation.


Pourquoi cette agitation ?

 

 

Pour rappeler qu’en octobre 2006 l’Assemblée Nationale avait adopté une loi pénalisant la négation du génocide arménien. En clair ce négationnisme serait de facto interdit, et le pratiquer malgré tout deviendrait un délit, pouvant être puni au pénal.


Mais depuis la machine législative s’est arrêtée : l’étape suivante du passage obligé au Sénat est tout simplement bloquée par la majorité obéissant aux directives du Gouvernement.


Depuis, les Arméniens ont plusieurs fois réclamé devant le Sénat la poursuite du processus législatif . Jusqu'ici en vain.

 

 

Serj Tankian - "Yes, it's genocide"

Première chanson qu'il chante en arménien pour rendre hommage aux victimes du génocide


Les élections s’approchant (premier tour des cantonales dans une semaine, présidentielles dans un an), la traditionnelle course aux voix des Arméniens sur ce sujet délicat est relancée, et malgré les retournements de veste déjà essuyés, ils espèrent, encore une fois, obtenir enfin la tenue des promesses.


Aujourd’hui devant le public rassemblé, les organisateurs ont annoncé l’utilisation d’une niche parlementaire qui permettrait un vote à la mi-mai. A suivre.

 

...sous la pluie

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : ConnexionsS
  • ConnexionsS
  • : Journalisme personnel : informations, histoires et idées. La page "Arménie - FA " regroupe une sélection d'articles déjà publiés (magazine France-Arménie).
  • Contact

Profil

  • Hacikoglu
  • Journaliste contribuant au magazine France-Arménie depuis 2003, et auteur de ce blog créé en septembre 2010. Sur Twitter @HacikJilda
  • Journaliste contribuant au magazine France-Arménie depuis 2003, et auteur de ce blog créé en septembre 2010. Sur Twitter @HacikJilda

Recherche

Archives