Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

Curiosité du bassin de la Villette à Paris, la péniche Anako propose des voyages immobiles parmi les peuples du monde, et comme son nom ne l’indique pas, c’est aussi un nouveau point d’attache original pour les Arméniens.

 Photo-008.jpg

 

Du nom d’un des derniers survivants d’un grand peuple d’Amazonie, la péniche Anako était à l’origine un projet d’ethnologues, pour présenter les richesses culturelles de peuples minoritaires. Elle a été achetée corps et âme en janvier dernier, par une sympathique bande d’amis de la Croix Rouge Arménienne de France (CRAF).

 

 

Pas les copains d’abord, mais presque

 

Avec Jiraïr Cholakian (trésorier), Chahik «l’homme indispensable» sur la péniche, et Aram Kerovpyan (secrétaire), le président de la CRAF, Sarven Ozaltin, recherchait depuis deux ans un nouveau lieu culturel pour redynamiser une activité devenue moribonde ces dernières années. La propriété de Normandie, où se tenaient les colonies d’enfants dans les beaux jours de cette association de bienfaisance quasi-centenaire, nécessitait d’importants travaux : sa vente a finalement été préférée pour réunir le capital nécessaire à ce projet.

 

L’idée d’une péniche était apparue notamment pour permettre un autofinancement via la location (réunions, séminaires ou soirées festives diverses). De fait, la péniche offre aussi un petit café-terrasse, où les promeneurs sirotent paisiblement un verre en découvrant ce lieu insolite.

 

Un véritable coup de foudre pour Ozaltin et ses amis. Située dans un quartier populaire de Paris dont l’historique a été judicieusement mis en avant par un aménagement moderne et agréable, l’engagement de la péniche en faveur des minorités a en outre très naturellement amené la connexion avec l’identité arménienne.

 

Le concept est donc resté, expliquant la programmation hétéroclite, jouant la carte de l’ouverture depuis le rachat (soirée sur Madagascar, débat sur la Birmanie, accueil de la société française d’ethnomusicologie…). La convergence d’intérêts a d’ailleurs permis à la CRAF de conclure la vente, car le lien est maintenu avec l’association des amis d’Anako. Celle-ci continue de gérer l’activité culturelle de la péniche avec ses propriétaires actuels : une réunion d’efforts qui enrichi le programme, et susceptible ainsi, à terme, de financer d’autres projets caritatifs de la CRAF.

 

La programmation des anciens propriétaires a ainsi été maintenue, mais depuis le mois de mars la culture arménienne fait poindre son fameux nez de plus en plus souvent : les contes animés d’Anahid Sarkissian, une conférence au sujet de l’arménien sur Internet (logiciel Unicode), deux soirées avec le trio du pianiste virtuose Tigran Hamasyan début juin, ou avec les groupes plus traditionnels Kochnak ou Dilkash.

 

Après un déplacement en juillet et août pour laisser place aux manifestations annuelles de Paris-plage, la péniche reviendra larguer les amarres sur le quai de la Villette en septembre. Elle accueillera Dele Yaman en concert, et consacrera tout octobre au mois de la culture arménienne : concerts (Hamasyan qui avait beaucoup apprécié le lieu, sera peut-être de nouveau là), conférences, lectures, programmes pour les enfants, contes, projection de film etc…

 

Le programme s’annonce «très diversifié, jonglant entre le moderne et l’ancien», en toute convivialité. La péniche encourage la variété de ces activités, sous réserve de compatibilité  avec les contraintes matérielles et l’esprit Anako, pour favoriser les liens entre toutes les facettes de la communauté arménienne, et les rencontres avec d’autres cultures. Par principe, elle soutient spécifiquement toute initiative privilégiant cette ouverture, et souhaite avant tout devenir un lieu de débats et de rencontre naturel pour les Arméniens, invités à s’y rendre «comme à la maison».

Jilda Hacikoglu

 

Article publié dans le magazine France-Arménie, n°344 du 15 juillet 2009

Partager cette page

Repost 0

Présentation

  • : ConnexionsS
  • ConnexionsS
  • : Journalisme personnel : informations, histoires et idées. La page "Arménie - FA " regroupe une sélection d'articles déjà publiés (magazine France-Arménie).
  • Contact

Profil

  • Hacikoglu
  • Journaliste contribuant au magazine France-Arménie depuis 2003, et auteur de ce blog créé en septembre 2010. Sur Twitter @HacikJilda
  • Journaliste contribuant au magazine France-Arménie depuis 2003, et auteur de ce blog créé en septembre 2010. Sur Twitter @HacikJilda

Recherche

Archives